loading

Ivanov Re/Mix

Ivanov Re/Mix

D'après Anton Tchekhov

Armel Roussel/[e]utopia3

Prix de la critique 2011 : Nomination acteur (Nicolas Luçon) et spectacle / Prix Souffleur 2012-2013 (France)

Ivanov, c’est monsieur tout le monde. Il porte le nom de famille russe le plus courant, c’est le Dupont ou Durand de chez nous. Il vit en Russie pendant une période chancelante de passages de pouvoir et de remous antisémites. C’est un homme d’une trentaine d’années, brillant, actif, séduisant intellectuellement mais qui se morfond depuis quelques temps dans une sorte de mélancolie et d’apathie. On pourrait croire qu’il est juste peu satisfait de sa vie mais en vérité il s’ennuie cruellement et il ne se reconnaît plus lui-même. C’est un homme qui a voulu, plus jeune, changer le cours des choses, s’engager dans le monde, qui a entretenu des idéaux, mais le monde n’a pas changé, du moins pas comme il le voulait, et lui n’a pas vu la routine s’installer et imperceptiblement l’engluer, la résignation le gagner. Il aime sa femme, Anna, mais il n’est pas heureux. Il supporte comme il peut les autres... Ce n’est ni un salaud ni un héros, il est à la fois beau et lâche, honnête et injuste, drôle et amer. Pour se divertir et ne pas trop réfléchir, il passe ses soirées chez ses voisins, les Lebedev, un couple aisé qui organise fréquemment des fêtes et qui ont une fille de 20 ans, Sacha. Naît une relation entre Ivanov et Sacha qui va réveiller chez lui un goût étrange, la nostalgie de sa propre jeunesse...

En écrivant Ivanov en 1887, Tchékhov inscrit un rapport étroit entre la sphère privée et l’Histoire. Mais comment l’intime peut-il faire partie de l’Histoire et surtout comment l’Histoire s’infiltre dans l’intime ? Sommes-nous libres de nos propres choix, y compris d’aimer, ou sommes-nous conditionnés, y compris en amour ou en amitié, par le contexte social dans lequel nous vivons ?

Ivanov Re/Mix est un projet mené par l’artiste en résidence au Théâtre Les Tanneurs, Armel Roussel qui imagine une nouvelle variante d’Ivanov de Tchékhov en mélangeant les deux versions existantes - la comédie et la tragédie -, différentes traductions, et en créant de nouveaux textes. Dans cette version d’Ivanov remixée par Armel Roussel, l’action de la pièce est transposée dans « l’ici et maintenant », mais un « ici » qui parle d’ailleurs et un maintenant emprunt de nostalgie et néanmoins tourné vers le futur !

L’écriture de Tchékhov est une écriture du XIXème siècle qui évoque pour le metteur en scène la Nouvelle-Vague : elle capte la vie, la présente plus qu’elle ne la représente et ne la joue pas. Armel Roussel veut nous faire vivre une expérience théâtrale d’après le kaléidoscope de sentiments que Tchékhov met en œuvre dans Ivanov mais en reliant ces émotions à des préoccupations d’aujourd’hui. Ivanov Re/Mix s’annonce comme la suite naturelle de la précédente création de la compagnie : Si Demain vous déplaît... (Théâtre Varia, 2009) en ce qu’elle poursuit une recherche sur le « comment vivre ensemble » et sur les dualités espoir/désespoir, optimisme/ pessimisme, individu/collectif, engagement/désengagement, privé/public.

Ivanov Re/Mix connait deux versions selon les lieux d’accueil et leurs envies: la "forme intime" et le "grand format".

C'est un projet fiévreux et sensible, direct et réflexif, une expérience à partager.

Adaptation et Mise en Scène: Armel Roussel //Jeu : Selma Alaoui, Arnaud Anson, Yoann Blanc, Lucie Debay, Philippe Grand'henry, Julien Jaillot, Sofie Kokaj ou Nathalie Mellinger, Nicolas Luçon, Melchior Minne (en format intime), Vincent Minne, Armel Roussel, Sophie Sénécaut, Uiko Watanabe

Une création d’Armel Roussel / [e]utopia3 en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, le Théâtre de la Place (Liège), Le Manège.Mons, La Maison de la Culture d’Amiens, et le Théâtre du Grütli (Genève).
Avec l’aide du Ministère de la Communauté Française Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre et de Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse (WBT/D).

Armel Roussel / [e]utopia3 est en résidence au Théâtre Les Tanneurs.